Mon œil critique

Anthony Ong

Les artistes sont des témoins du monde. Leur langage est plastique et sensible mais reste difficile d'accès. Le critique est là pour traduire et analyser leur propos, leur regard sur la société et l'histoire.
 

Je tenterai de donner, ici, une critique d'art "partiale, passionnée et politique" comme le suggérait Charles Baudelaire. Quel intérêt, en effet, de partager un jugement sans odeur, ni saveur ?

La culture rassemble et émancipe. Elle décloisonne l'esprit et le rend plus vif. Je souhaite participer au développement d'un regard critique sur le monde d'hier et d'aujourd'hui.

Après des études en classe préparatoire littéraire et en histoire de l'art où je me suis intéressé aux liens entre création et pouvoir, je me suis engagé dans la voie culturelle et politique. Je travaille aujourd'hui au Conseil de Paris. Ma démarche est engagée. Art et politique sont pour moi intimement liés.

Photo de couverture : Zhang Huan, Q Confucius No. 2, Rockbund Art Museum, 2011.

CONTACT

Mon œil critique

  • Instagram - Gris Cercle
  • Twitter - Gris Cercle